www.faune-lorraine.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Réseau Visionature
 
Nos partenaires
Consulter
Informations
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide et droits d'accès
  Statistiques d'utilisation
Cartes et Synthèses
Priorités 2019
  Territoires
    - 
ABC des Vosges du Nord
    - 
Bilan ABC VdN 2018
Conservation et protection
Enquêtes et suivis
Publications
Comités d'Homologations
ODONATES
RHOPALOCÈRES
ORTHOPTÈRES
NÉVROPTÈRES
Mode d'emploi
Règles à respecter
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 299
 
mercredi 25 novembre 2020
Le Groupe d’Etude des mammifères de Lorraine (GEML) et Faune-Lorraine coopèrent !

Un partenariat pour la gestion et l’animation du masque de saisie des données « mammifères » s’est récemment noué entre le comité de pilotage de faune-lorraine (pour rappel jusqu’à présent constitué de membres des LPO Moselle, LPO Meurthe-et-Moselle, LPO Meuse et LOrraine Association Nature) et le Groupe d’étude des mammifères de Lorraine (GEML). De ce fait, le GEML devient co-gestionnaire de faune-lorraine et gestionnaire principal du masque de saisie des données mammifères.

Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ?

En tant qu’association référente et spécialisée, le GEML dispose de toutes les compétences pour valoriser au mieux nos contributions toujours dans le but de mieux connaitre pour mieux protéger. Les données mammifères ainsi enregistrées dans faune-lorraine serviront à produire des connaissances sur la répartition des espèces (Atlas), mais aussi à l’élaboration des Listes Rouges et Listes de références, et plus concrètement à l’évaluation d’enjeux dans différents projets (Atlas de biodiversité, projets d’aménagements).

Le GEML fixera aussi tous les cadres d’acquisition et de gestion des données de faune-lorraine : établissement de la liste des espèces disponibles, statut des espèces, espèces masquées, règles de validation des données et les personnes ayant des droits d’accès spécifiques à faune-lorraine. Le GEML s’occupera également du suivi au quotidien des données (vérification) et sera notre interlocuteur principal pour toutes les questions portant sur les mammifères.

Enfin le GEML animera le réseau de contributeurs par la diffusion d’informations et de conseils aidant la collecte des données : fiches d’identification, protocoles d’enquête, etc…

Pour répondre à toutes nos questions, les référents de l’association suivants sont à notre écoute :

  • Pierre-Emmanuel BASTIEN : pierre-emmanuel.bastien@orange.fr
  • Denis ABLITZER : contact@geml.fr
  • Tiphanie GOBERT : contact@geml.fr

Le partenariat se mettra concrètement et progressivement en place tout au long des semaines à venir. Diverses communications seront faites durant ce temps via la rubrique « News », en page d’accueil de faune-lorraine. Une rubrique spécifique dédiée aux mammifères sera également créée dans la barre de menu latérale et alimentée régulièrement.

Nous vous attendons nombreux à saisir vos données et à soutenir le GEML et ses actions de connaissances et de protection en faveurs de mammifères de Lorraine.

Mieux connaitre et soutenir le GEML : http://geml.fr/ et https://www.facebook.com/GEMLasso/

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
 
mercredi 25 novembre 2020
La Société Lorraine d’Entomologie (SLE) et Faune-Lorraine coopèrent !

Depuis cet automne, la SLE et Faune-Lorraine se sont engagés dans un partenariat pour valoriser et administrer les données entomologiques collectées sur Faune-Lorraine. Son objectif est de consolider les données acquises en Lorraine par les deux structures, pour une meilleure connaissance de ce groupe faunistique très diversifié.

La SLE intègre le COPIL de Faune-Lorraine pour y apporter ses compétences en entomologie. Des membres de la SLE interviendront donc désormais sur Faune-Lorraine à plusieurs niveaux :

  • proposition d’un cadre méthodologique de référence pour la validation des taxons entomologiques, en partenariat avec les validateurs entomologistes déjà actifs sur Faune-Lorraine ;
  • mise à disposition d’outils de détermination de différents groupes ouverts à la saisie pour les observateurs de Faune Lorraine;
  • animation du réseau d’observateurs par la diffusion d’informations, la proposition de sorties de terrain, etc. ;
  • validation des données entomologiques, en soutien aux validateurs déjà actifs.

D’autre part, Faune-Lorraine mettra à disposition de la SLE les données entomologiques saisies sur son portail, afin de constituer des cartes de répartition de référence de l’entomofaune en Lorraine. Ces cartes, ainsi que les données utilisées, seront consultables librement (dans le respect des droits des utilisateurs) sur le portail WebObs de la SLE. Certaines d’entre elles pourront également être publiées sur Faune-Lorraine, en tant que de besoin.

Ce partenariat permettra enfin d’offrir à l’entomologiste, débutant ou confirmé, une vision d’ensemble de la connaissance des insectes en Lorraine, régulièrement alimentée par les données des deux structures.

Souhaitons que les observateurs de Faune-Lorraine et de la SLE permettent de faire vivre longtemps ce partenariat au service de la connaissance et de la protection des insectes, car rien de cela ne pourrait se concrétiser sans vos observations !

Pour toute question ou demande particulière à ce sujet, vous pouevz contacter Sylvain Lethuillier : sylvainlethuillier(at)netcourrier.com.

Ce partenariat se mettra progressivement en place tout au long des semaines à venir. Vous serez tenus informés des principales évolutions via la rubrique « News », en page d’accueil de faune-lorraine. Les rubriques dédiées aux insectes dans la barre de menu latérale seront complétées et alimentées régulièrement.

Mieux connaître et soutenir la SLE : https://lorraine-entomologie.org/

Découvrir le portail WebObs de la SLE : https://lorraine-entomologie.org/webobs/index.php

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
 
lundi 23 novembre 2020
Oiseaux
Zoom sur les pies-grièches dans le Grand Est

 

Bonjour à tous,

La revue Ciconia a publié les actes du dernier colloque d'ornithologie!

Vous y retrouverez l'investissement des différentes LPO du Grand Est et de LOANA dans le zoom consacré aux Pies-grièches dans le Grand Est en cliquant ICI

L'occasion pour l'ensemble des structures de remercier l'ensemble des observateurs et suiveurs de Pies-grièches en Lorraine, ainsi que l'ensemble des Services civiques et Chargé(e)s de mission LOANA qui se sont succédé(e)s et sans qui ce travail d'état des lieux et d'actions de conservation n'auraient pas été possibles.

L'occasion aussi de remercier les organismes financeurs:  ô combien multiples ayant pris part à un moment ou à un autre au soutien des actions engagées depuis 2014 en Lorraine. Citons pêle-mêle, le Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle, La Région Lorraine et la Région Grand Est, La DREAL Lorraine et la DREAL Grand-Est, L'Agence de l'Eau Rhin-Meuse, l'Agence de l'Eau Seine-Normandie, l'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée-Corse, l'association ECOLOR

Bonne lecture à tous!

Pie-grièchement vôtre

Les teams " bandits masqués" de LOANA et des LPO
 


Photo: Bertrand kernel




 

posté par Guillaume Leblanc
 
mercredi 18 novembre 2020
Oiseaux
Résultats de l’enquête « Grèbe huppé oiseau de l’année 2019 dans le Grand-Est »

Disponible au format .pdf -->   ICI 

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
 
mercredi 18 novembre 2020
Oiseaux
Parution des fascicules 1 et 2 de Ciconia 2020 avec les actes du colloque de Montier-en-Der

Les actes du 5e colloque d’ornithologie du Grand Est, qui s’est tenu les 30 novembre et 1er décembre 2019 à Montier-en-Der, viennent de paraître dans un numéro double spécial de Ciconia.

Voici le sommaire :

 

A. SALVI -La Grue cendrée Grus grus en France et particulièrement

     dans le Grand Est. Quarante années d’étude

 

Y. MULLER - Vingt années de suivi de la Chevêchette d’Europe

     Glaucidium passerinumdans les Vosges du Nord. Situation de l’espèce

     dans le Grand Est

 

A. LEHALLE - Les mésanges auxiliaires de la lutte contre les chenilles

processionnaires du pin et du chêne

 

G. REUTER & J.-P. JACOB - Le déclin majeur du Tarier des prés

     Saxicola rubetra  en Belgique et les mesures agro-environnementales

     mises en place pour sa sauvegarde

 

S. GAILLARD, T. TOURNEBIZE & J. SOUFFLOT – Stationnements

     postnuptiaux de la Cigogne noire Ciconia nigra sur les grands lacs

     de Champagne

 

     C. DRONNEAU - L’Engoulevent d’Europe Caprimulgus europaeus en

     forêt de Haguenau 17 ans après la tempête Lothar et évolution historique

     de son statut en Alsace

 

M. DELIGNY & L.-K. JEAN - Pie-grièche grise Lanius excubitor et

     Pie-grièche à tête rousse Lanius senator dans le Grand Est : état récent

     des populations et actions de préservation

 

J.-J. PFEFFER - Estimation des effectifs nicheurs du Pipit farlouse

     Anthus pratensis dans les Hautes Vosges

 

V. MICHEL, J.-Y. MOITROT & Y. MULLER - Statut nicheur du Grèbe huppé

     Podiceps cristatusdans le Grand Est en 2019. Résultats de l’enquête

     « oiseau de l’année »

    

N. HARTER - La Chouette de Tengmalm Aegolius funereus dans les

     Ardennes

Les abonnés à la revue recevront le numéro dans les prochains jours.

Pour les autres, il est possible de le commander au prix de 15 euros, port compris, auprès de
Yves Muller, 32 rue des chalets, 57230 Eguelshardt (chèque à l’ordre de LPO – Ciconia)... Ou de s’abonner à la revue au prix de 20 euros pour 3 fascicules annuels.

Bien cordialement

Yves Muller
 

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
 
samedi 14 novembre 2020
Hommage à Gérard Jouaville

Nous aimerions tant publier, dans cette rubriques, des informations  sur les enquêtes,  les suivis d’espèces,  les sorties naturalistes ou encore sur  de nouvelles coopérations, mais le comité de pilotage de Faune Lorraine a la grande tristesse de vous faire part de la disparition ce 6 novembre 2020, d’un de ses membres, Gérard Jouaville.

 Gérard était un des piliers de la LPO et il la représentait aussi au conseil d’administration d’Odonat Grand Est.

Vous pourrez lire dans l'hommage ci-dessous combien il a apporté à la LPO par son engagement  passionné, par son travail considérable et par les relations qu'il a su construire avec nos partenaires. Sa disparition laisse un grand vide

 Pour le comité de pilotage de Faune Lorraine, Jean-Yves Moitrot

Document à télécharger :  Hommage_a_Garard-7280.pdf
posté par Jean-Yves Moitrot
 
mercredi 4 novembre 2020
Hommage à Chloé Fève

Bon nombre de naturalistes de Faune Lorraine s'associe à l'hommage à Chloé Fève édité par Lorraine Association Nature dans le lien ci-après.
Nos pensées vont également à ses parents,  Sandra et Frédéric, terriblement éprouvés par la disparition brutale de leur fille Chloé.

Pour Faune Lorraine, Jean-Yves Moitrot

Document à télécharger :  Hommage_a_Chloa_Fave-2592.pdf
posté par Jean-Yves Moitrot
 
vendredi 9 octobre 2020
Oiseaux
Après deux ans d'attente... Un bridage salutaire pour le Milan royal sur deux parc éoliens en Moselle!

Bonjour à tous,

Vous trouverez en cliquant sur les liens suivants:

-deux arrêtes relatifs aux mesures ERC complémentaires demandées par l'état suite aux deux cadavres de Milan royal adulte découverts en période de reproduction sous les parcs éoliens de la société BORALEX de Morlange et Zondrange (57) en 2018.

http://www.moselle.gouv.fr/content/download/18451/131136/file/AP%202020-68%20Parc%20%C3%A9olien%20de%20Morlange.pdf

http://www.moselle.gouv.fr/content/download/18452/131140/file/AP%202020-67%20Parc%20%C3%A9olien%20Marange%20Zondrange.pdf

La remontée des informations par le réseau Milan royal de Lorraine auprès des services instructeurs aura permis de cadrer un peu mieux les mesures de réduction et de compensation sur ces deux parcs (puisque les mesures d'évitement étaient jusqu'à ce jour inexistantes!).

Un long chemin reste encore à parcourir car un gros travail de concertation -information est à renforcer entre les services étatiques et les coordinateurs des PRA Milan royal dans le Grand Est  vis à vis des mesures complémentaires imposées aux développeurs...

Pour exemple, il est préconisé un arrêt des machines de 10h à 17 heures durant la période de reproduction mais le Milan royal ne vole-t-il pas en dehors de ces plages horaires, notamment en période sensible d'élevage des jeunes (mai-juin) où les journées sont les plus longues? Curieux... Peut-être une façon de ménager la chèvre (l'éolienne) et le chou (le Milan)...

Autre curiosité, Pourquoi l'état français ne réagit-il pas de manière instantané lorsqu'il y'a destruction avérée par collision , notamment d'oiseaux reproducteurs comme il l'est pratiqué chez nos voisins transfrontaliers (Belgique, Luxembourg) où les services étatiques demandent une mise en drapeau immédiate des éoliennes jusqu'à ce que des solutions acceptables soient trouvées. Pour ce cas de figure,il aura fallu attendre deux années pour que les AP ci-dessus soient effectifs!

Beaucoup trop lent au goût des coordinateurs des PRA Milan royal du Grand Est qui s'évertuent à signaler-pointer du doigt les parcs à problème!

Plusieurs parcs éoliens tuent et continueront de tuer des oiseaux reproducteurs ou migrateurs en Lorraine car peu de parcs éoliens ayant un impact sur le Milan royal font l'objet de mesures ERC complémentaires, pour preuve:

Les Parcs éoliens de Rampont (55) (2 oiseaux migrateurs morts  par collision) n'ont fait l'objet d'aucune mesure ERC complémentaires imposées à l'exploitant depuis leur mise en service,

Le Parc éolien de Woelfling-lès-Sarreguemines (57) ( 3 oiseaux tués en période de reproduction, le dernier en 2020) , n'a encore fait l'objet d'aucune mesure ERC complémentaires fortes imposées à l'exploitant,

Le Parc éolien de Laneuville-au-Rupt (55): 1 oiseau adulte tué en période de reproduction en 2020, n'a encore fait l'objet d'aucune mesure ERC complémentaires imposées à l'exploitant.

Nous invitons tous les observateurs à nous faire remonter toutes informations d'oiseaux retrouvés à proximité de parcs éoliens, continuons ensemble cet admirable travail de veille et merci encore à l'ensemble du réseau Milan royal de Lorraine (associations investies, observateurs) pour son remarquable travail annuel de suivi de reproduction et de repérage des couples nicheurs qui permet une meilleure prise en compte de l'espèce dans tous projets d'aménagements.

Continuons de nous battre pour le Baron rouge...

Guillaume Leblanc et Marine Felten : Coordinateurs du PRA Milan royal en Lorraine.

posté par Guillaume Leblanc
 
mardi 28 juillet 2020
Amphibiens
Colloque PNA Amphibiens : Ouverture des inscriptions

Vous trouverez en pj les renseignements pour le colloque  de restitution des PNA en faveur du Sonneur à ventre jaune, du Pélobate brun et du Crapaud vert

posté par Jean-Yves Moitrot
 
vendredi 17 juillet 2020
Mammifères
Mission hérisson, c’est parti !

En 2020, le Hérisson d'Europe est à l'honneur. À cette occasion, la LPO, relayée par ses partenaires associatifs, lance un nouvel observatoire national : la Mission hérisson.

Cette enquête participative a pour objectif de déterminer la tendance de la population, indicateur qui nous manque actuellement cruellement.

Pour y participer, il suffit de se doter d’un tunnel à empreintes, de le poser 5 nuits dans le site de son choix, de l'appâter avec quelques croquettes, d'enduire les tampons d'encre naturelle et de disposer deux feuilles de papier à chaque entrée du tunnel. Facile !

À partir de là, tout petit gourmand ou tout petit curieux laissera la trace de son passage. Chaque matin, vous pourrez jouer les inspecteurs et déterminer quelles espèces ont emprunté votre tunnel durant la nuit. En cas de doute, la communauté des experts de la mission vous aidera dans vos déterminations.

Pour transmettre vos résultats, pas besoin de saisie compliquée. Il suffit de faire un cliché des pages d'empreintes et de les poster sur le site dédié, développé en partenariat avec Mosaic, centre de compétence du Muséum national d'Histoire naturelle et de l'Université de la Sorbonne.

Si vous acceptez la Mission Hérisson, rendez-vous sur https://missionherisson.org

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 299

www.faune-lorraine.org
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2020