www.faune-lorraine.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Réseau Visionature
 
Nos partenaires
Consulter
Informations
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide et droits d'accès
  Statistiques d'utilisation
Cartes et Synthèses
Priorités 2019
  Territoires
    - 
ABC des Vosges du Nord
    - 
Bilan ABC VdN 2018
Conservation et protection
Enquêtes et suivis
Publications
Comités d'Homologations
ODONATES
RHOPALOCÈRES
ORTHOPTÈRES
NÉVROPTÈRES
Mode d'emploi
Règles à respecter
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 284
 
samedi 21 mars 2020
Oiseaux
Confinés mais aux aguets !

Les contraintes de confinement nous obligent à limiter les déplacements. Faune-Lorraine et Faune-France vous proposent donc de transformer votre lieu de résidence en observatoire de la faune sauvage. Combien d’espèces allez-vous pouvoir observer de chez vous ?

Côté oiseaux, des millions de migrateurs passent en ce moment au-dessus de nos têtes. Il suffit de lever les yeux pour faire de superbes observations. C’est aussi l’occasion de dresser l’inventaire de tous les oiseaux nicheurs visibles de chez vous.

Pour le reste de la faune, nous vous proposerons, durant les prochaines semaines, des recherches ciblées. Il s’agira de trouver une série d’espèces anthropophiles et d’en dresser, tous ensemble, la carte de répartition nationale.

Le premier défi : l'inventaire complet des oiseaux de chez vous

Ce premier défi n’est pas très compliqué et peut être effectué tous les jours. Il s'agit de faire, le plus fréquemment et régulièrement possible, une liste complète de tous les oiseaux que vous observez de chez vous.

Les observateurs les plus expérimentés pourront effectuer des listes de 5 minutes et ainsi contribuer au programme EPOC (en notant bien "EPOC" dans le champ commentaire). Les autres pourront faire des listes plus longues, pas plus de 20 minutes, ou même utiliser le formulaire "Oiseaux des jardins".

Un code étude ("[Acasa] Confinés mais aux aguets") est dédié à cette opération, que nous espérons européenne, et permettra d'attribuer vos listes à ce programme.

A partir de ces informations, nous calculerons combien d'espèces d'oiseaux peuvent être inventoriées en France, durant la période de confinement, sans quitter nos domiciles ? Quel sera le maximum en une seule journée ? Combien de données et de listes auront été collectées ? Où est le meilleur spot d'observation ? Il ne fait aucun doute que toutes ces informations amélioreront par ailleurs notre connaissance du calendrier de migration et de reproduction de nombreuses espèces.

Pour en savoir plus (comment trouver le code étude, comment faire des listes compltes...) :

https://www.faune-france.org/index.php?m_id=1164&a=1921#FN1921

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
 
jeudi 19 mars 2020
Oiseaux
Les 23èmes rencontres du Réseau Busards

Samedi 11 et dimanche 12 avril 2020

En raison des mesures contre le Coronavirus, ces rencontres sont repoussées à l'automne 2020 ou au printemps 2021.

Les 11 et 12 avril prochains se tiendront les rencontres nationales du Réseau Busards. Et cela se passera dans la Marne, au Lycée agricole de Somme-Vesle, à côté de Châlons-en-Champagne !

Pour participer à ces deux jours d’échanges et de présentations sur les busards, il suffit de s’inscrire avant le 31 mars via ce formulaire : https://forms.gle/zy1VviGAeTYbPXpo8

Découvrez ici le pré-programme : http://rapaces.lpo.fr/busards

Donc les amoureux et protecteurs de busards, on vous attend nombreux !

Photo : Busard Saint-Martin (Alain Balthazard)

posté par Marie Deligny
 
mardi 17 mars 2020
Oiseaux
Erratum Pie-grièche écorcheur ou l'espoir, c'est ce qui meurt en dernier...
Ce beau proverbe irlandais (tiré d'un récent échange de mails avec une sommité du Collectif renard Grand Est) est tout à propos en ces temps de pandémie et de confinements, mais aussi concernant le prix à payer pour une Pie-grièche écorcheur...

En effet, suite à notre récente actualité "Que vaut la vie d'une Pie-grièche écorcheur?", vous avez été nombreux à réagir et à vous indigner (comme nous...) vis à vis de la faiblesse de l'amende (200 euros) demandée par le TGI de Nancy dans cette affaire de destruction de haies et d'un site de reproduction à Pie-grièche écorcheur à Selaincourt (54).

Hors , quelle ne fut pas notre surprise de recevoir en retour, un mail de l'uns des agriculteurs responsables de l'acte de destruction (que nous appellerons ici "Régis" afin de préserver son anonymat...).

En effet, l'information de l'application d'une amende de 200 euros nous avait été fournie par les services de l'Office Français de la Biodiversité et il est vrai que jugeant l'information de source fiable nous n'avions pas pris la peine de vérifier cette décision auprès du TGI de Nancy.

Hors, Régis nous demande par le biais de l'envoi du mail ci-dessous de rectifier notre actualité.

Monsieur président,

Un mail m'a été transmis que nous avons coupé une haie hors délai .Je m'en excuse nous n’avions pas pensé que nous étions hors délai.

Je tiens à rétablir la vérité sur cette affaire.Nous avons été convoqué 2 fois par le délégué du procureur de la république.Il nous établi une amende de1600€ que nous avons payé au trésor public en juillet 2019,ou sont passés les 1400€ ?

Vous faite circuler dans votre association une fausse information .Je vous demande de rétablir la vérité le plus rapidement possible.D'autre part la haie repousse naturellement.

Il serai normal que je connaisse l'adhérent qui nous a dénoncé ,qui n'a pas eu le courage de nous prévenir.

cordialement

Régis


LOANA a fait la démarche auprès du TGI de Nancy, et nous avons reçu via courrier postal la réponse type suivante:

Le procureur de la république a ordonné une mesure de composition pénale à l'encontre de l'auteur des faits. Il lui a été imposé une ou plusieurs obligations (paiement d'une amende, restitution d'un objet, respect de l'immobilisation d'un véhicule,participation à un programme de soins, réalisation d'un travail non rémunéré) ou interdictions (de contacts ou de séjour, d'une durée limitée etc.) qui paraissaient adaptées au regard de l'infraction commise. Cette mesure ayant été accomplie par l'auteur, l'infraction ne peut plus être poursuivie.

Et ben supeeer! La justice française est quand même magique car malgré que nous soyons à l'origine du dépôt de plainte et de l'enquête, nous n'avons à ce jour toujours pas accès à la nature des éléments liés à la mesure de composition pénale qui a été définie par le procureur de la république.

Ca nous ramènera pas Mike Brant, ni ce couple de Pie-grièche écorcheur (déjà dit dans l'actu précédente...) mais on sait maintenant (grâce à Régis...) qu'une Pie-grièche écorcheur vaut 1600 euros.

Ce qui laisse tout de même à réfléchir pour une de poignée de prunelliers arrachés et quelques branches de plus le long d'un chemin (dédicaces ici aux amateurs de Sergio Leone).

"L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier" est aussi la dernière phrase que pourrait prononcé le gentil-méchant révolutionnaire LOANiste avant de rendre l'âme, alors que le générique de fin s’abat sur ce western spaghetti du saintois!

La team "zapatiste" de LOANA

Le combat continue!
posté par Guillaume Leblanc
 
mardi 3 mars 2020
Oiseaux
Que vaut la vie d'une Pie-grièche écorcheur?

Comme vous le savez tous, la haie est un élément clé pour la Pie-grièche écorcheur, puisqu’elle lui assure  repos, alimentation (insectes), et site de reproduction nécessaire à son cycle biologique.

Nous avions été alertés en mai 2018 par l’un de nos adhérents de la destruction en cours d’un linéaire de 150 mètres de haies par un agriculteur entre Selaincourt et Dolcourt (54). La haie détruite constituait un des sites de reproduction d’un couple reproducteur de Pie-grièche écorcheur.

Ce fait allant à l’encontre de la réglementation concernant la destruction d’habitats d’espèces protégées en période de reproduction avait incité Lorraine Association Nature (LOANA) à porter plainte auprès de l’ONCFS.

Nous avions demandé à ce que le responsable de cet acte de destruction soit condamné pénalement, mais aussi que ces faits fassent l’objet d’une compensation pour réparation (plantation de l’équivalent du linéaire détruit à proximité du couple reproducteur impacté.)


Le verdict nous est enfin parvenu : 200 petits euros seulement à verser pour l’agriculteur via une transaction pénale.

La Pie-grièche écorcheur est pourtant une espèce inscrite à l’annexe 1 de la directive européenne dite « oiseaux ». C’est donc cela que vaut la vie d’un couple de ces oiseaux ? Une petite infraction digne d'un "timbre-amende", même pas un préjudice ? C’est encore trop peu pour se vouloir exemplaire et dissuasif, et cela laisse encore beaucoup trop de liberté à détruire en toute impunité ces éléments fixes du paysage qui disparaissent chaque jour dans nos campagnes !

Observateurs et fidèles de Faune Lorraine, pensez tout de même à saisir toutes vos données de reproduction du bandit masqué afin de constituer un élément moral dans toute affaire de destruction en période de reproduction.

Le combat continue pour une meilleure prise en comte des Pies-grièches et autres oiseaux de nos campagnes!

La team "Pie-grièche" de LOANA

posté par Guillaume Leblanc
 
jeudi 27 février 2020
Oiseaux
Appel à participation au week-end de prospections "Milan royal" en Meurthe-et-Moselle sud

Bonjour à tous !

Comme chaque année un week-end de prospections communes « Milan Royal » sera organisé de nouveau afin de trouver de nouveaux couples nicheurs sur ce secteur.

Celui-ci aura lieu le 21 et 22 mars du coté de Lunéville-Est. Un gîte est prévu le samedi soir pour les bénévoles qui le souhaitent.

A prévoir pour le terrain : jumelles, longue-vue (si vous en avez une...), vêtements chauds (à très chauds)  en fonction de la météo et surtout une bonne dose de motivation.
 
Les prospections seront organisées en binôme donc pas de stress pour les non-initiés!

Samedi, rendez-vous sur le parking de l’étang d’Emberménil (voir plan) à 9h30.

 

Pour le gîte, il vous faudra prévoir un sac de couchage ou bien vos propres draps car ils ne sont pas fournis. Il y aura tout de même des couvertures et des oreillers sur place. Chacun peut ramener de la nourriture ou à boire pour que l’on puisse faire la popotte commune au gîte !

Merci de bien vouloir me renvoyer un mail pour me dire si vous venez, si oui quel jour (21,22 ou les deux), et si vous désirez dormir au gîte.

Ce weekend est l’occasion de passer un bon moment entre mordus du baron rouge.

Bref, milans royaux et bonne humeur sont au rendez-vous, n’hésitez donc pas à vous inscrire !
 
Au plaisir
 
La team LOANA

 

Pour le soir: voici l'adresse du gîte : Gîte du Val du Sânon 7, rue de Bourdonnay 57770 MOUSSEY
 
En goodies vous trouverez, ici le lien de l'audit de mi-parcours du PRA milan pour ceux qui souhaitent le lire ;)
 

 
Pour toutes infos complémentaires et réservations, merci d'appeler "Marine", service civique milan royal

tel:06 40 75 00 09

posté par Guillaume Leblanc
 
lundi 17 février 2020
Oiseaux
Rapport d'activités Cigogne noire 2019

Rapport d'activités Cigogne noire 2019

 

Alors que les Cigognes noires s’apprêtent à revenir de leur périple migratoire, vous trouverez ici un peu de lecture pour faire le bilan des actions menées en Lorraine en 2019. 


Télécharger ici

Télécharger le rapport

Suivis, caractérisation d’habitat, halte migratoire, animations… Pas de quoi s’ennuyer avec la dame en smoking. De quoi s’aiguiser les jumelles et le mental pour bien préparer la saison à venir !

Les belles cigognes se font remarquer par leur discrétion… Aussi toute observation est particulièrement intéressante à renseigner, n’hésitez pas à vous rapprocher de LOANA ou de la coordination nationale du réseau Cigogne noire.


Bonne lecture !

La team « Ciconia » de LOANA

 

Photographie - Fabrice Croset


posté par Guillaume Leblanc
 
vendredi 24 janvier 2020
Oiseaux
Bilan du comptage hiver 2019-2020 Milan royal Grand Est

Bonjour à tous,

 

Vous trouverez la synthèse du comptage Milan royal de début Janvier en cliquant >>> ici <<<

 

Merci à toutes les structures, les suiveurs de sites et les observateurs des différentes bases de données "faune" de s'être mobilisés pour ce comptage européen.

 

Au plaisir...

 

Guillaume Leblanc (LOANA) pour la Lorraine, Aymeric Mionnet (LPO C-A) pour la Champagne-Ardenne, Sébastien Didier et Jérôme Isambert (LPO Alsace) pour l'Alsace

 

En cadeau: Oiseau lorrain contrôlé en extremadure (espagne) en janvier 2020. Notez les oliviers en arrière plan... en attendant les vacances...

posté par Guillaume Leblanc
 
vendredi 17 janvier 2020
Oiseaux
Comptage national Oiseaux des jardins - 25 et 26/01/2020

Pour la 8ème année consécutive, la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) vous invitent à participer au comptage national des oiseaux des jardins.

Quand ? Durant le weekend du 25 au 26 janvier 2020.

Où : Dans votre jardin (balcon, jardin, parc munipal...)

Comment ? Il s’agit d'identifier et de dénombrer durant une heure tous les oiseaux de son site d'observation. On ne retient, pour chaque espèce, que le chiffre maximal d'oiseaux observés simultanéement et uniquement présents durant la période d'observation.

Si à votre mangeoire, votre record est de 5 Mésanges charbonnières observées en même temps, le chiffre retenu pour le comptage sera donc 5.

Qui ? Tous les contributeurs à Faune-Lorraine peuvent prendre part au comptage, débutants comme experts. Ces derniers peuvent d'ailleurs transformer leur inventaire en liste complète, si toutes les espèces observées ont été notées.

Comment transmettre vos observations ? Sur faune-lorraine, via le masque de saisie dédié à Oiseaux de jardins (pour les explications, >>> voir ici <<<

L’animatrice du programme reste également à la disposition des participants pour les aider à identifier les oiseaux observés en envoyant de simples photos à : oiseauxdesjardins@lpo.fr.

Crédit photo : F. Cahez

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
 
lundi 13 janvier 2020
Oiseaux
Rapport Grand-duc Lorraine 2019

Rapport d'activités Grand-duc en Lorraine 2019

 

On vous l'avait promis et le voici !!!
Tout chaud sorti de la yourte en pleine ébullition, avec nos claviers qui surchauffent et l'équipe atteinte d'une épidémie de rédactionnite aiguë (et non pas réactionnite, c'est différent...).

Bonne lecture à tous les amoureux du beau brun au regard d'ambre !

Le lien : rapport 2019

Merci à tous les suiveurs de sites et aux observateurs de Faune Lorraine ayant transmis leurs observations (positives ou négatives) en 2019
 
Edouard & Tom, équipe Bubo 2019


Illustration : T. Björklund/ G. Bombieri

posté par Guillaume Leblanc
 
jeudi 9 janvier 2020
Oiseaux
Appel aux bénévoles Grand-duc d'Europe!

Avis à vous


Comment mieux commencer cette nouvelle année qu’avec la mélodie grave de notre beau Bubo Bubo ? Comme les années précédentes, LOANA & les LPO de Lorraine font appel aux bénévoles pour se joindre aux écoutes du chant nuptial du noble Grand-Duc.


Que vous soyez néophytes ou passionnés par ce majestueux oiseau nocturne, vous êtes les bienvenus pour nous accompagner sur les sites favoris de la boule de plume. Si vous souhaitez participer, envoyez-nous un mail avec votre situation géographique, et vous serez informés par la suite des prospections à venir.


Pour les habitués de la démarche qui souhaitent de nouveau contribuer aux écoutes, merci d’indiquer vos sites que vous suivez habituellement.


Encore merci à tous les bénévoles pour leur participation qui aident à faire évoluer le réseau.
 
Egalement, pour ceux qui l’attendent avec impatience, le rapport Grand-Duc 2019 sera disponible très prochainement !
 
Pour cette année donc, je succèderai aux nombreux prédécesseurs du projet, et j’ai hâte de vous rencontrer sous les chants de l’aigle de nuit !


Meilleurs vœux de la part de toutes les LPO et de LOANA.


Romane AUBRY, Service civique Grand-duc d'Europe 2020.

Photo de Guillaume François extraite de son livre "Sentinelle".
 

posté par Guillaume Leblanc
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 284

www.faune-lorraine.org
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2020