www.faune-lorraine.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Réseau Visionature
 
Nos partenaires
Consulter
Informations
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide et droits d'accès
  Statistiques d'utilisation
Cartes et Synthèses
Priorités 2019
  Territoires
    - 
ABC des Vosges du Nord
    - 
Bilan ABC VdN 2018
Conservation et protection
Enquêtes et suivis
Publications
Comités d'Homologations
ODONATES
RHOPALOCÈRES
ORTHOPTÈRES
NÉVROPTÈRES
Mode d'emploi
Règles à respecter
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
|<
<
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Nbre/page :
nbre : 265
 
dimanche 25 mars 2018
Papillons de jour
Apparition des premiers papillons

Les premiers papillons qui ont hiverné à l'état d'imago, sortent désormais le bout de leurs antennes : c'est notamment le cas du Citron (Gonepterix rhamii) et de la Grande Tortue (Nymphalis polychloros).

Ces papillons sont faciles à identifier et nous vous invitons à saisir toutes vos observations. C'est encore plus facile avec l'application Naturalist !

(https://play.google.com/store/apps/details?id=ch.biolovision.naturalist&hl=fr ).

Attention, Grande Tortue et Petite tortue sont souvent confondues :  une petite fiche d'identification est disponible ici :

http://www.faune-lorraine.org/index.php?m_id=20164

Bonnes observations !

http://files.biolovision.net/www.faune-lorraine.org/userfiles/399-597385-3990.jpg

Crédit photo : Christian Lenhard (in faune-lorraine)

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
 
vendredi 23 mars 2018
Oiseaux
Synthèse d'activités Aigles pêcheurs dans le Grand Est en 2017

Voici le dernier rapport d’activités pour les actions menées en 2017 par LoANa sur les Aigles pêcheurs dans le Grand Est : le Balbuzard pêcheur et le Pygargue à queue blanche. Petit à petit la population de balbuzard s’étoffe et on espère que bientôt la dynamique suivra la même courbe que dans la région Centre ! Chez le pygargue, la croissance est bien plus lente pour ne pas dire stagnante (un peu à l’image de cette espèce volontiers flegmatique) mais il faut du temps pour que jeune pygargue devienne grand, trouve une compagne, emménage et donne naissance à de nouveaux aiglons. L’heureuse nouvelle nous viendra peut-être de l’Ouest de la part de nos amis ornithologues champenois, qui sait ?

En tout cas, c’est la bonne période pour assister au ballet de retour des balbuzards qui nous reviennent les serres encore parées de sable chaud des côtes africaines. La plupart ne sont que de passage dans le ciel de la région, mais quelques-uns mettent fin à leur long voyage, attirés par la douceur du climat lorrain…

Ouvrez l’œil !

Edouard pour les Aigles pêcheurs

 

Lien pour le rapport : http://www.lorraine-association-nature.com/files/upload/Rapport-PRA-Aigles-pecheurs-2017-Grand-Est.pdf

 

Altercation entre un Pygargue à queue blanche adulte (à gauche) et un subadulte (à droite) – Photo : Knyva
posté par Edouard Lhomer
 
jeudi 15 mars 2018
Amphibiens
Migration et mortalité des batraciens

Les periodes de douceur de fin d'hiver et du début de printemps sonnent le moment de la migration des batraciens vers les zones humides où ils se reproduisent.

Ils sont malheureusement nombreux à ne pas y parvenir, victimes de la circulation routière.

Aussi, afin d'essayer d'entreprendre des actions de sécurisation de sites, il nous est important de mieux connaitre les secteurs de mortalité.

Nous vous invitons donc à saisir sur faune-lorraine le plus possible et autant que faire ce peut tous les points de mortalité que vous constateriez à l'occasion de vos déplacements.

Pour cela, depuis l'interface "ordinateur" de faune-lorraine, pensez à cocher la case "l'animal est mort ou blessé" en fin de formulaire de saisie, et avant de valider votre donnée, afin que la formulaire mortalité ce déclenche. Vous pourrez alors détailler toutes les causes de mortalité et donner des indications permettant d'évaluer la situation sur le site signalé.

L'application pour smartphone android "Naturalist" intègre également désormais le module mortalité qui vous permet de signaler tout type de mortalité rencontrée directement sur le terrain. L'utilisation de l'application facilite notamment la géolocalisation des données.

Pour la télécharger :

- faire la requête "Naturalist" dans le playstore

- ou cliquer sur le lien suivant : https://play.google.com/store/apps/details?id=ch.biolovision.naturalist&hl=fr

Un grand merci pour votre participation.

 

 

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
 
mardi 13 mars 2018
Oiseaux
Synthèse d'activités PRA milan royal Lorraine 2017

Vous l'aurez remarqué le Milan royal est en train de remonter actuellement sur ses quartiers de reproduction. L'occasion est trop belle pour ne pas essayer de vous donner l'envie de vous investir dans la conservation de l'espèce,

Vous trouverez en cliquant sur lien suivant le rapport d'activités présentant les actions de conservation engagées en 2017.

http://www.lorraine-association-nature.com/files/upload/PRA-Milan-royal-2017---version-finale.pdf


Pas moins de 150 couples sont aujourd'hui connus et protégés en Lorraine. En revanche, seulement 96 couples ont fait l'objet d'un suivi jusqu'à la fin de reproduction en 2017...

Coluche disait " Vas dont savoir quand tu sais pas." ! C'est un fait et avec des crédits qui sont loin d'être à la hausse, il va être difficile d'assurer "Suivi" et "Prospections complémentaires".

La mobilisation inter-associative d'un réseau lorrain d'observateurs dès le printemps 2018 est une priorité si l'on souhaite pallier aux différentes menaces qui pèsent sur l'espèce dans notre région (en particulier développement éolien).

Si vous souhaitez vous investir dans le suivi d'un ou plusieurs couples à proximité de chez vous, n'hésitez pas à nous contacter au 06.27.04.91.13 ou à lorraine_association_nature@yahoo.fr.

On compte sur vous!

Guillaume Leblanc
Coordinateur du PRA Milan royal en Lorraine

posté par Guillaume Leblanc
 
vendredi 9 mars 2018
Oiseaux
Prospection Faucon pèlerin

Vous trouverez en PJ un guide de prospection des pylônes électriques rédigé par Patrick Behr

Document à télécharger :  guideprospectionpylones-5955.pdf
posté par Jean-Yves Moitrot
 
lundi 5 mars 2018
Oiseaux
EPOC, c'est reparti pour un tour!

Avec le redoux de ces derniers jours, l'activité des oiseaux chanteurs se fait de plus en plus ressentir. 

Dans un contexte d'érosion de l'avifaune qui se poursuit, il est primordial de renforcer nos connaissances sur les espèces communes qui voient leur statut se dégrader au grès des listes rouges nationales.

Au printemps 2017, la LPO, en collaboration avec le MNHN, a lancé l'enquête EPOC sur les estimations des populations d'oiseaux communs.

Déclinée nationalement, les premiers résultats de l'enquête du printemps 2017 sont encourageants et nous incite à poursuivre notre effort en 2018. Avec votre participation active, ce sont près de 8000 EPOC qui ont été réalisés dans 71 départements par plusieurs centaines d'observateurs.

Pour rappel, le protocole EPOC se résume suivant 5 modalités :

- point d’écoute fixe de 5 minutes

- point d’écoute placé selon l’observateur

- Localisation précise des individus contactés

- comptage exhaustif de tous les individus de toutes les espèces détectées

- différenciation individu local/individu en transit

Aucun réplicat (c'est à dire reproduction d'un point d'écoute à l'identique) n’est demandé à l’observateur qui peut réaliser le nombre de points qu’il souhaite.

Dans le document ci-joint, en plus du contexte de l’enquête et du protocole EPOC, vous trouverez un tutoriel de saisie permettant de saisir facilement vos points d’écoute sur les bases VisioNature.

Merci pour votre implication.

Toute l'équipe de faune-lorraine se tient à votre disposition pour de plus amples informations.

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
 
jeudi 1 mars 2018
Les 24 heures de la biodiversité 2018

Les 24 heures de biodiversité sont organisées chaque année par les associations du réseau ODONAT.

Des informations détaillées seront diffusées dès qu'elles seront disponibles.

Mais retenez déjà les dates suivantes dans vos calendriers :

9e édition des 24 heures de la biodiversité en Alsace : les 19 et 20 mai 2018

Elle se déroulera sur l'île du Rhin - 68 (autour de Fessenheim)

Cette manifestation sera soutenue par la Communauté de Communes Pays Rhin-Brisach.

2e édition des 24 heures de la biodiversité en Champagne-Ardenne / Lorraine : les 2 et 3 juin 2018

Elle se déroulera en Argonne, entre Ardennes et Meuse

Venez nombreux !

https://www.odonat-grandest.fr/24h-de-la-biodiversite/

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
 
jeudi 1 mars 2018
Oiseaux
Prospection du Milan royal dans les Ardennes les 10 et 11 mars 2018

Le Regroupement des Naturalistes Ardennais, la LPO Champagne-Ardenne, Lorraine Association Nature et la LPO Alsace organise un week-end à la recherche du Milan royal à la frontière entre la Meuse et les Ardennes.

A cette occasion, plusieurs équipes en binôme seront organisées le temps d'un week-end pour prospecter ce vaste secteur verdoyant sur lequel nous avons quelques données historiques.

La date retenue est les 10 et 11 mars, et un gîte sera loué pour l'occasion à Halles-sous-les-Côtes (55 700).

Ce week-end sera placé sous le signe de la convivialité et du soleil ardent de mars !

Si vous êtes intéressés, merci de nous faire un retour en nous précisant à combien vous vous déplacerez et en répondant à ces questions :

- Quelle(s) nuit(s) désirez-vous passer dans le merveilleux gîte La Lotée (dont nous disposerons dès le vendredi soir) ?

réponse A : vendredi 9/03 et samedi 10/03

réponse B : samedi 10/03

réponse C : aucune.je vous rejoindrai directement sur le champ de bataille.

 

- Souhaitez-vous participer aux prospections communes :

réponse A : le samedi 10/03 et le dimanche 11/03

réponse B : le samedi 10/03 seulement

réponse C : le dimanche 11/03 seulement

Les observateurs intéressés peuvent envoyer un mail à : lorraine_association_nature@yahoo.fr

Un e-mail de réponse suivra pour les intéressés, avec adresse du gîte, code vestimentaire requis et modalités en tout genre. Dans l'attente de vos nombreux retours, au plaisir de se retrouver pour cette noble cause qu'est la conservation du Baron Rouge!

Photo : Romain Riols

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
 
vendredi 9 février 2018
Oiseaux
Synthèse d'activités Pie-grièche Lorraine 2017

Quoi de mieux pour attaquer la nouvelle saison qui s’annonce que de faire un bilan de l’année passée ? En cette période de réunionite aigue et de relectures à gogo, n’hésitez pas à vous rafraichir les idées en vous plongeant dans la belle saison de 2017, au travers du regard acéré des bandits de nos campagnes.


Disponible  ICI
 
Les pies-grièches étaient encore au rendez-vous pour magnifier cette année 2017, avec des effectifs plus réduits pour la Pie-grièche grise et sensiblement stables pour la Pie-grièche à tête rousse.
 
Comme en 2016, l’année 2017  a malheureusement de nouveau été marquée par un faible succès reproducteur des couples de PGG dont les causes peuvent être diverses (météo défavorable, manque de ressource alimentaire, prédation…). La Pie-grièche à tête rousse, quant à elle, a été plus chanceuse, avec presque l’ensemble des nichées couronnées de succès sous le soleil du Saintois.
 
Pour la première fois, cette année fut aussi l’objet d’une étude pilote concernant le recensement des populations de Pies-grièches écorcheurs sur les communes de Champougny, Vannes-le-Châtel et Sauvigny. Indicatrices de biodiversité, ces pies-grièches sont de vraies sentinelles de la qualité des milieux ruraux traditionnels.

 

Au fil des animations réalisées et des actions de préservation menées, cette année pleine de rebondissements a finalement conduit vers une volonté de participer plus activement à la préservation des milieux occupés par ces espèces, et notamment à travailler sur la restauration des vergers hautes-tiges pâturés essentiels à la Pie-grièche à tête rousse.

Un récent conventionnement avec la Communauté de Communes du Pays de Colombey et du Sud Toulois nous permet d'agir dès aujourd'hui à la restauration des continuités écologiques sur leur territoire. Créations de mares, restauration de haies, plantations de vergers communaux ... seront au menu cette année ! Dans le cadre d'une candidature à l'AMI-TVB (Appel à manifestation d'intérêt Trame Verte et Bleue) lancé par l'Agence de l'Eau Rhin-Meuse, la DREAL et la Région Grand-Est, les années suivantes devraient se poursuivre sur la même trame, à la condition d'obtenir un avis favorable de nos financeurs.
 
LOANA tient ainsi à remercier très sincèrement toutes les structures partenaires et toutes les personnes qui se sont investies pour les Pies-grièches en Lorraine cette année.
 
L’hiver est encore bien présent, les têtes rousses et les écorcheurs sont au chaud en Afrique, les grises quant à elles sont présentes et discrètes sur leurs sites d’hivernage. Mais le soleil fera son retour, les grises vont commencer à se cantonner dès début mars et le temps des prospections sera de nouveau là.  Vous êtes les bienvenus pour assister et compléter nos prospections ! Si ces bandits masqués vous intriguent, appelez nous, envoyez nous un mail ou un pigeon voyageur, participez à nos journées de prospections globales, nous serons ravis d’élargir notre réseau de bénévoles !
 
Pie-grièchement,
 
Loreline & Aude pour la Team Pies-grièches de LOANA

 

posté par Guillaume Leblanc
 
vendredi 2 février 2018
Synthèse comptage Milan royal Grand-Est Hiver 2018

Alors que les milans royaux commencent à remonter doucement de leurs quartiers d'hivernage, cette synthèse est l'occasion de se (re)plonger corps et âmes sur le week-end de comptage international des Milans royaux hivernant dans notre belle et grande région.

http://www.lorraine-association-nature.com/files/upload/Bilan-comptage-Milan-royal-Grand-EST-hiver-2018.pdf

82 Milans royaux comptabilisés pour la région Grand-Est, presque un observateur mobilisé par milan sur ce comptage!

C'est peu mais c'est déjà beaucoup pour notre quart nord-est, bien connu pour ne pas être une grande terre d'asile pour l'hivernage de l'espèce.

Avec une pointe d'ironie (et d'amertume), on pourrait souhaiter que l'effet "réchauffement climatique" puisse un jour avoir un effet positif sur l'accueil des milans royaux en hiver...

En tous cas, merci à toutes les structures et tous les observateurs qui se sont mobilisés dans le froid et la pluie de ce week-end de comptage (ça par contre, on en a tous eu...) pour leur investissement  dans la conservation du Milan royal en Lorraine.

Guillaume Leblanc
Coordinateur de l'enquête au niveau lorrain

 

 

posté par Guillaume Leblanc
page :
|<
<
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Nbre/page :
nbre : 265

www.faune-lorraine.org
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019