www.faune-lorraine.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.faune-lorraine.org/index.php?m_id=20128
Accueil
 
Réseau Visionature
 
Nos partenaires
Consulter les observations
Informations
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide et droits d'accès
  Statistiques d'utilisation
Cartes et Synthèses
Conservation et protection
Enquêtes et suivis
Publications
Comités d'Homologations
RHOPALOCÈRES
ORTHOPTÈRES
NÉVROPTÈRES
Mode d'emploi
Règles à respecter
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 177
 
vendredi 28 juillet 2017
Oiseaux
Protocole EPOC : Cloture de la saision 2017

La saison de reproduction 2017 s’achève avec les derniers jeunes oiseaux qui prennent leur envol. Les milans et les martinets commencent déjà à franchir les Pyrénées en route vers l’Afrique. La période d’étude pour le protocole EPOC touche donc à sa fin.

Pour rappel, le protocole EPOC (Estimation des Populations d’Oiseaux communs) a été mis en place ce printemps afin d’estimer les tailles de population d’oiseaux communs. Cet outil, s’inspirant et complétant le STOC EPS, permet de réaliser des points d’écoute de 5 minutes n’importe où, n’importe quand, par l’intermédiaire de la saisie par formulaire ou liste complète.

En attendant une première analyse des résultats, nous vous proposons de garder le rythme et de poursuivre et d'intensifier la saisie par formulaire. La durée de 5 minutes, adaptée aux oiseaux nicheurs, peut être élargie pour maximiser la détection d’espèce devenue silencieuse.

Nous vous conseillons donc de saisir un maximum de données par formulaire complet pour des durées d’observation comprises entre 5 et 60 minutes. Ces données sont essentielles pour l’étude de la phénologie des espèces, indispensable à la mise en place de mesures de conservation adéquates.

Merci pour votre engagement et à l’année prochaine pour une nouvelle saison printanière d’EPOC »

Merci pour votre collaboration.

Cordialement,

Jérémy Dupuy
Responsable de projet "Enquêtes et atlas avifaunistiques"

Service Étude du Patrimoine Naturel
Les Fonderies Royales
8 rue du Docteur Pujos
17300 ROCHEFORT

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
 
lundi 24 juillet 2017
Orthoptères
Recherches d'initiation aux orthoptères : le Criquet ensanglanté et le Dectique verrucivore

A présent que l'été est bien entamé, les Orthoptères sont pour la plupart au stade adultes, et peuvent donc être déterminés correctement.

Pour initier les naturalistes curieux à ce groupe d'insectes peu aisé à aborder, nous vous proposons de partir à la recherche de deux espèces faciles à identifier et indicatrices de milieux sensibles et remarquables :

le Criquet ensanglanté (Stethophyma grossum) dans les prairies humides

le Dectique verrucivore (Decticus verrucivorus) dans les pelouses sèches et en montagne

 

Les fiches d’identification se rapportant à ces deux espèces sont disponibles dans la rubrique:

 

ORTHOPTERES > Orthoptères : Fiches d’identification

Ou

Criquet ensanglanté

Dectique verrucivore

Alors maintenant, à vous de jouer pour dénicher ces deux adorables bestioles ! En plus du plaisir de les observer, vous contribuerez ainsi à préciser la répartition de ces deux espèces sensibles en Lorraine !

Accompagnez si possible vos observations de photos, et en cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil (contact : sylvainlethuillier@netcourrier.com).

Criquet ensanglanté - femelle (Photo : Sylvain Lethuillier)

Dectique verrrucivore - femelle (Photo : Sylvain Lethuillier)

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
 
vendredi 7 juillet 2017
Oiseaux
La Colline a des yeux, saison 7


J-47 avant le grand décollage.
Un compteur à main, une paire de jumelles, une colline inspirée…
La nouvelle saison de « La Colline a des yeux » sera disponible le 15 août !
 
En attendant, voici un résumé dactylographié de la saison précédente. Les spectateurs ont pu être un peu déçus par le manque d’acteurs (ailés) et de rebondissements en 2016, notamment en deuxième partie de saison. Il faut dire que le printemps froid et pluvieux avait alité nombre d’acteurs principaux qui ont été aux abonnés absents à l’heure du tournage l’automne suivant…
 
Téléchargement ici


 
Mais 2017 est placée sous de bonnes auspices, cette année les conditions semblent remplies pour que le spectacle soit à la hauteur et nous vous invitons d'ores et déjà à y assister en direct en notre compagnie à partir du 15 août et jusqu’au 15 novembre sur la belle colline de Sion.

En attendant, bonne lecture !

Edouard pour la team Migr'à Sion LOANA

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
 
vendredi 7 juillet 2017
Lancement de Faune-France

Cher(e) contributeur (trice),

Faune-France, le portail national de restitution des données naturalistes, fruit du travail collectif d’une quarantaine d’associations, a été inauguré le samedi 1er juillet, dans une version basique.

www.faune-france.org

Comme pour toutes les bases VisioNature, l'accès se fait avec vos identifiants habituels. Ne vous réinscrivez surtout pas !

Qu’est-ce-que c’est ?

C’est vos portails locaux que vous connaissez mais à l’échelle nationale. A terme, ce site remplacera et complètera Ornitho.fr, en s’ouvrant notamment à d’autres groupes faunistiques que les oiseaux. Ce site propose déjà des restitutions en temps réel, et des données issues d’enquêtes nationales, rarement diffusées sous cette forme.

D’où proviennent les données ?

Pour pouvoir restituer des informations synthétiques, Faune-France est connecté aux portails locaux. Cette connexion, pour les systèmes VisioNature, se fait en application de la convention de mise à disposition de l’outil, de la mise en oeuvre d’une charte interassociative par les administrateurs des bases faune locales et fait suite à un vote du 21 juin 2017 du Comité de pilotage de Faune-France, où chaque structure administratrice est représentée.

Les données directement saisies sur Faune-France, ou celles issues de l’application NaturaList et mises à disposition par la société BioloVision, sont directement consultables et versées aux bases locales.

Le Comité de pilotage de Faune-France (43 structures) définit les modalités d’affichage des données au plan national et statue sur les sollicitations liées à l’utilisation de celles-ci.

La synchronisation des bases, c’est-à-dire leur connexion pour favoriser leur parfaite similarité, engendre pour le moment quelques perturbations liées au fait que les paramétrages d’espèces varient partout en France. Sur Faune-France, dans un premier temps, les critères les plus stricts ont été retenus tant sur la rareté des espèces que sur leur restitution. Dès qu’une espèce est cachée dans un département ou une région, elle est cachée au niveau national. Dès qu’une espèce est considérée comme rare au plan local elle devient rare au niveau national. Nous avons fait valoir le principe de précaution.

Ces paramétrages sont en cours de révision, et un groupe de travail national sera mis en place pour proposer une harmonisation accrue.

Une montée en charge progressive

Pour l’heure, les archives des bases de données locales, ne sont pas encore versées à Faune-France. C’est normal, cela prendra du temps. Dans les semaines et mois qui viennent, Faune-France ouvrira de nouveaux outils de visualisation des informations. Il sera par exemple possible d’obtenir ses statistiques personnelles au plan national, de visualiser les données NaturaList ainsi que les galeries, de requêter sur des espèces comme vous le faites aujourd’hui au plan local. Au-delà de ces modalités existantes, Faune-France permettra aussi d’avoir accès à de nouveaux modules (données Wetlands, mon coin de nature, etc.).

 

Le Comité technique de Faune-France

Bretagne Vivante, CORIF, GONm, GON, LPO Aquitaine,

LPO France, LPO Franche-Comté et LPO PACA.

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
 
vendredi 23 juin 2017
Oiseaux
Enquête Hirondelle 2017 : Il reste encore des communes à suivre !

 

Un grand merci à toutes celles et ceux qui se sont déjà engagés dans l'enquête ! Une grande partie des communes prioritaires ont été sélectionnées. Mais il en reste encore, d'où ce nouvel appel à participation.

Cette enquête estt importante : il semble bien que les effectifs d'Hirondelle de fenêtre aient fortement régressé, mais des comptages précis sont nécessaires.

Elle est aussi facile, réalisable par tous...et les Hirondelles nourrissent actuellement.

Pour connaître les instructions pour l'enquête et la carte interactive facilitant le choix des communes (en violet les communes prioritaire, celles, cerclées de jaune, étant déjà attribuées) cliquer sur le lien ci-dessous :

 

Merci pour votre participation !

Ci-dessous la liste des communes prioritaires qui restent à couvrir.

 

 

ANGLEMONT
AUBREVILLE
BAN-DE-LAVELINE
BAR-LE-DUC
BELLERAY
BELLES-FORETS
BELLEVILLE-SUR-MEUSE
BLAINVILLE-SUR-L'EAU
BONCOURT
BREMENIL
BURES
CIREY-SUR-VEZOUZE
COMMERCY
CREVIC
CRUSNES
DAMELEVIERES
DOMPIERRE
DUGNY-SUR-MEUSE
ETAIN
FENETRANGE
FENNEVILLER
FREMONVILLE
GERMINY
GRAND
HOMBOURG-HAUT
HOUDEMONT
HOUDREVILLE
INSMING
ISCHES
KEDANGE-SUR-CANNER
LA CROIX-AUX-MINES
LAFRIMBOLLE
LANEUVEVILLE-AUX-BOIS
LAQUENEXY
LAUDREFANG
LE BAN-SAINT-MARTIN
LES EPARGES
LES ISLETTES
LINDRE-BASSE
LONGEVILLE-LES-METZ
LORQUIN
LUDRES
LUSSE
MAINVILLERS
MANDRAY
MARIEULLES
MAXEVILLE
MILLERY
MONT-SAINT-MARTIN
MONTIGNY-LES-VAUCOULEURS
NEUVILLY-EN-ARGONNE
NONSARD-LAMARCHE
PAGNY-SUR-MEUSE
PAGNY-SUR-MOSELLE
PHALSBOURG
PLAINFAING
PLOMBIERES-LES-BAINS
POSTROFF
REFFROY
RHODES
RICHARDMENIL
ROSIERES-AUX-SALINES
SAINT-AME
SAINT-AVOLD
SAINT-CLEMENT
SAINT-REMY-LA-CALONNE
SARREBOURG
SAULCY-SUR-MEURTHE
SAVONNIERES-DEVANT-BAR
SORCY-SAINT-MARTIN
SPONVILLE
THIERVILLE-SUR-MEUSE
TOUL
UCKANGE
VAL-D'ORNAIN
VALLEROY
VARANGEVILLE
VIOMENIL

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
 
lundi 19 juin 2017
Ouverture de nouveaux groupes taxonomiques sur faune-lorraine

 

La période estivale arrive et les oiseaux se font plus discrets. En revanche, les insectes commencent à être nombreux et diversifiés. Faune-lorraine s'enrichit de la possibilité de saisie et de consultation d'espèces appartenant à d'autres groupes taxonomiques.

Pour chacun de ces groupes, divers documents et conseils de saisie et d’identification seront mis en ligne. Certains sont déjà disponibles. Les rubriques seront alimentées continuellement. Par ailleurs, chaque contributeur à faune-lorraine peut faire des propositions d’ajout et d’articles (astuces d’identification par exemple).

Les groupes à venir :

(nota : pour les groupes dont le nom est suivi d’un astérisque, la saisie est déjà possible via l’appli mobile !)

Les ORTHOPTÈRES (déjà ouvert)

* le référent du groupe , Sylvain Lethuillier ( sylvainlethuillier@netcourrier.com) est disponible pour répondre à vos questions relatives l'identification et la saisie des données.

* tous les documents utiles sont disponibles dans la rubrique "Orthoptères" : liste d'espèces (dont statuts lorrains à vue d'expert), conseils de saisie et d'indentification, l'indispensable "Clef d'identification des Orthoptères du Grand Est de la France" de Julien Ryelandt et son annexe, le "cahier cartographique".

Nous vous espérons nombreux à participer à ce groupe passionnant. Tous les outils sont disponibles pour démarrer sereinement ! Nous vous demandons aussi, comme pour tous les autres groupes d'ailleurs,  la plus grande rigueur dans l'identification et la saisie des données !

Pour plus de renseignements consulter la rubrique « ORTHOPTÈRES » dans le menu latéral gauche de faune-lorraine.

 

Les MANTES(prochainement) *

Une seule espèce, la "Manthe religieuse" facilement identifiable, activée pour ce taxon.

 

Les ASCALAPHES (prochainement) *

Deux espèces sont présentes en Lorraine.  L'Ascalaphe souffré (Libelloides coccajus) et l'Ascalaphe ambré (Libelloides longicornis).

Pour plus de renseignements consulter la rubrique « NÉVROPTÈRES » > « Asacalaphes » dans le menu latéral gauche de faune-lorraine.

Les HYMÉNOPTÈRES (prochainement) *

Pour ce groupe et dans un premier temps, seules 2 espèces seront ouvertes : le Frelon européen et le Frelon asiatique.

Les COLÉOPTÈRES (prochainement)

Quelques espèces facilement identifiables seront ouvertes, dont la coccinelle asiatique.

Les HETEROCÈRES (dont les hétérocères diurne)

Ce groupe est compliqué . La plus grande rigueur est demandée quant à la transmission des données. Pour les espèces délicates d'identification, les photos sont obligatoires.

 

Pour tous ces groupes et l’ensemble des taxons il est demandé aux contributeurs de procéder à des identifications rigoureuses. Ne saisissez votre donnée qu'en cas de certitude. Si vous doutez, adressez un message à nicolas.hoffmann@lpo.fr. Pour les espèces peu communes à rares, ou délicates d’identification, il sera demandé à l’observateur d’ajouter à sa saisie une ou plusieurs photos exploitables (sur lesquelles les critères d'identification déterminants sont nettement visibles), sans quoi la donnée ne pourra être validée.

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
 
dimanche 18 juin 2017
Oiseaux
Synthèse 2016-2017 des comptages oiseaux d'eau de Lorraine

Vous trouverez ci-joint la synthèse 2016-2017 des comptages oiseaux d'eau de Lorraine.

Au plaisir de vous retrouver pour la saison 2017-2018, qui commencera dès octobre.

Raphaël JILET

posté par Jean-Yves Moitrot
 
lundi 22 mai 2017
Oiseaux
27 & 28 mai 2017 : Un week-end pour compter les oiseaux !

Comme chaque année, la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) organisent un comptage national des oiseaux des jardins le dernier week-end de mai. Pour y contribuer, il suffit de consacrer 1 h de son week-end à l’observation de l’avifaune qui peuple son jardin.

Comment inventorier les oiseaux de son jardin ?

Pour prendre part à l’opération cette année, il vous suffit de choisir un lieu de comptage et d’y compter les oiseaux durant 1h, puis de transmettre vos observations directement sur le site internet du programme : www.oiseauxdesjardins.fr.

En détails :

  1. Choisir un jour d’observation : samedi 27 ou dimanche 28 mai et un créneau horaire d’une heure exactement.
  2. Trouver un lieu d’observation. Un jardin privé ou un parc public, peu importe sa taille, urbain ou campagnard. Il est possible de participer sur un balcon.
  3. Compter et noter durant 1 heure tous les oiseaux qui fréquentent le jardin. Pour vous aider à identifier les oiseaux, une fiche est à votre disposition. Elle présente les 52 espèces les plus fréquemment observées dans les jardins.
  4. Transmettre les données sur le site de l’Observatoire des oiseaux des jardins : www.oiseauxdesjardins.fr

Tout le monde peut prendre part au comptage ! Pas besoin de matériel particulier : un papier, un crayon et un accès internet suffisent.

Et si besoin, l’équipe de l’Observatoire est à la disposition des participants pour les aider à identifier un oiseau inconnu. Il suffit d’envoyer une photo de « l’oiseau non identifié » à cette adresse : oiseauxdesjardins@lpo.fr

Plus d’informations

Consultez le site Internet dédié à l’opération www.oiseauxdesjardins.fr.

Pour informations, le bilan national du dernier comptage de janvier est en ligne sur le site de l’Observatoire. Grace à la participation du réseau LPO, nous avons réussi à mobiliser presque 7 000 jardins. La plus forte participation depuis le lancement de cette opération !

Opération réalisée par la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle dans le cadre des programmes VigieNature.

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
 
vendredi 19 mai 2017
Papillons de jour
Recherche des papillons diurnes des pelouses sèches du plateau lorrain


Nouvelle relayée un peu tardivement, néanmoins :

Une sortie de recherche de papillons diurnes sur les pelouses sèches du plateau Lorrain, celles de Mackwiller (Alsace bossue) et de Obergailbach (Moselle), est organisée par l'association IMAGO ce samedi 20 mai.

Sorties susceptibles d'être reportées (même au lendemain) si météo défavorable.

Deux rendez-vous sont possibles :

- Mackwiller à 9h30

- Obergailbach à 14h

Espèces ciblées (non exhaustif) : Euphydrias aurinia, Polyommatus thersites, Cupido minimus, ...

Lieux de rendez-vous exacts communiqués à l'inscription par courriel à : sylvainlethuillier@netcourrier.com

Crédit photo :

Polyommatus thersites - Nicolas HOFFMANN

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
 
jeudi 27 avril 2017
Oiseaux
Participez à l'enquête "Hirondelle de fenêtre, Oiseau de l'année 2017"

Afin de faire un point sur l’état de la population de l’Hirondelle de fenêtre, l’espèce a été choisie comme oiseau de l’année 2017. L’enquête, initiée cette année par la LPO Coordination Grand Est, se déroulera sur l’ensemble de la nouvelle grande région : Lorrains, Alsaciens et Champardennais sont ainsi sollicités pour dénombrer les colonies et nids d’Hirondelle de fenêtre.

Le participant devra choisir une commune sur laquelle il comptera exhaustivement tous les nids entre le 15 juin et le 15 juillet. Il sélectionnera idéalement sa commune de recensement parmi un ensemble de communes déjà prospectées à l’occasion de précédentes enquêtes (2000 en Alsace, 2012 en Lorraine et Champagne-Ardenne).  Son choix pourra néanmoins, à sa convenance,  se porter sur n’importe quelle autre commune. Un effort sera demandé pour obtenir des informations les plus précises possibles, notamment concernant la localisation des colonies.

En fin d’enquête, l’enquêteur transmettra ses observations sur la plateforme participative de saisie de données naturalistes en ligne www.faune-lorraine.com.  S’il éprouve des difficultés à utiliser le site, d’autres moyens seront mis à sa disposition.

Vous voulez participer à l’enquête ?

Cliquez sur l'icone ci-dessous !

  ou contactez à un coordinateur dès maintenant !

 

Coordinateurs départementaux de l’enquête

Moselle : Nicolas Hoffmann -  nicolas.hoffmann@lpo.fr  - 06 69 42 10 54

Meurthe-et-Moselle : Jean-Yves Moitrot - jean-yves.moitrot@odonat-grandest.fr - 06 45 87 87 37

Vosges : Association Hirrus (Philippe Aubry) - association.hirrus@orange.fr - 06 76 75 24 45

Meuse : Laurence DEZA - hirondelle55@sfr.fr

 

L'Hirondelle de fenêtre

posté par Nicolas Hoffmann (lpo)
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 177

www.faune-lorraine.org
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017